Le transport routier en plein boom... mais en manque de chauffeurs !

Enquête

Le transport routier tourne à plein régime en Europe. C’est ce qui montre une étude récente du consultant Capgemini et de Transporeon, une société qui édite des solutions logicielles en ligne pour le transport et la logistique. Ils publient à deux un indicateur de marché du transport, relevant notamment l’évolution des prix et l’évolution des capacités de transport disponibles.

Selon Alexia Narvor, responsable marketing chez Transporeon, ces deux indices montrent une forte reprise de la demande de transport par les entreprises: "Au deuxième trimestre, on voit une reprise du prix du transport très nette puisqu’on atteint un indice de prix qui a augmenté de 17,7 % par rapport à début 2017. Alors que pour lui, l’indice de capacité a diminué de 41,7 %. C’est un indicateur qui signifie, je pense, une bonne reprise au niveau du transport de marchandises routier en Europe".

Le mécanisme est simple : quand la demande de transport routier augmente fortement, les capacités disponibles diminuent, c’est logique, et donc les prix augmentent, logique aussi. Et ce qui est intéressant au fond dans cet indice de transport, c’est son rôle de baromètre de la conjoncture. Il confirme clairement que la croissance économique s'accélère en Europe.

Un phénomène de saison mais aussi lié au manque de chauffeurs

Classiquement, après le rush des fêtes de fin d’année, son pic de livraison, les cadeaux en tous genres, les vins fins, le champagne, les fruits de mer, le gibier, etc. la pression retombe en janvier. Apparemment, le creux a été plus marqué que d’habitude, le rebond aussi.

Mais il y a un autre élément à prendre en compte et qui explique peut-être aussi en partie pourquoi les capacités de transport sont sous pression, c’est tout simplement le manque de chauffeurs routiers et le phénomène n’est pas que Belge: "Si on prend le sondage de TL Hub qui a été réalisé en 2017, le manque principal dans le monde du transport et de la logistique est vraiment le manque de chauffeurs".

Selon Transporeon, ces tendances européennes sont les mêmes en Belgique, avec une forte augmentation de l’indice de prix et une forte baisse de l’indice de capacités dans le transport.

  • Le transport routier en plein boom... mais en manque de chauffeurs !