Jost Group a confiance dans la justice qui a suspendu la saisie abusive et illégale de camions ordonnée par le Parquet fédéral

Jost Group est consterné par tentative du Parquet fédéral de déstabiliser la société

Jost Group a confiance dans la justice qui a suspendu la saisie abusive et illégale de camions ordonnée par le Parquet fédéral

Jost Group est consterné par la médiatisation réservée à ce dossier par le  Parquet fédéral en totale violation de la présomption d’innocence

 

Weiswampach, le 19 février 2019,

 

Jost Group confirme que le Tribunal de Première Instance de Liège a interdit la saisie illégale de plus de 300 camions souhaitée par le Parquet fédéral. Cette décision remonte au 27 janvier dernier et le Parquet fédéral entend la contester.

Jost Group est consterné par le fait que, dans une tentative manifeste (mais vaine) de déstabiliser la société pour faire peur à ses clients, le Procureur Fédéral continue à communiquer à la presse des informations erronées et contraires à la présomption d’innocence, alors même qu’il s’obstine pourtant à lui refuser l’accès au dossier. Le Groupe demeure néanmoins confiant dans le jugement qui sera réservé à ce dossier dans le respect de la présomption d’innocence.

Pour ces raisons, et afin de protéger les intérêts de l’entreprise, de ses centaines de travailleurs et de ses clients, Jost Group demande à la Justice de confirmer la décision prise précédemment d’interdire la saisie de plus de 300 camions.

Jost Group a toujours réfuté avec vigueur les accusations qui lui ont été portées et continuera à le faire. Le Groupe a toujours indiqué vouloir collaborer avec les autorités dans ce dossier et espère vivement pouvoir se défendre – enfin – dans un climat serein.

 

 

Contact Presse – 0475/95.97.47

Partager surLinkedIn
  • Jost Group a confiance dans la justice qui a suspendu la saisie abusive et illégale de camions ordonnée par le Parquet fédéral